Sondage : VERDE décrypte le marché immobilier mauricien  

Dans son dernier rapport qui s’intitule « Real Estate Sector Survey and Outlook », VERDE, une société privée spécialisée dans les études de marché, analyse les nouvelles tendances du marché immobilier mauricien en 2017. La société passe en revue l’évolution des prix des terrains, les attentes des nouveaux acquéreurs mauriciens et les facteurs qui pourraient influencer le marché immobilier. Compte rendu. 

Vous êtes en quête d’un logement ? Les informations recueillies par VERDE pourraient vous être utiles. Publié récemment, le Real Estate Sector Survey and Outlook tâte le pouls du marché immobilier mauricien. La société a également sondé 1267 individus, représentatifs de la population mauricienne en termes d’âge, de sexe, de classe socio-économique et de régions.  Le sondage en question a été conduit de septembre 2016 à mars 2017.

Les chiffres clés

L’information principale qui ressort de cette étude du marché immobilier mauricien est la hausse des prix des terrains dans certaines régions de l’île. En effet, depuis 2011, le prix des terrains à Floréal affiche une hausse de 71%. En 2011, il fallait débourser Rs 9350 pour une toise, en 2017, il faut en rajouter Rs 6650. Floréal figure ainsi parmi les régions les plus chères à Maurice.

Si dans les années 80, de nombreux Mauriciens quittaient les régions rurales pour se loger dans les villes, la donne a vraiment changé en 2017 selon les analyses de VERDE. En effet, depuis ces dernières années, des individus issus de la Génération Y (personnes nées entre 1980 et l’an 2000) et de la Génération Z (la nouvelle génération) affichent un intérêt constant pour les régions rurales. Le prix des logements y étant abordable, ces régions sont très recherchées.

Évolution des prix des terrains – source: www.defimedia.info

VERDE souligne dans son rapport que les individus de l’ancienne génération soit ceux âgés aujourd’hui de 55 ans et plus préfèrent vivre dans des zones hautement résidentielles et denses. Ceux de la Génération X (entre 35 et 55 ans) font souvent le choix de vivre dans la cour familiale alors que ceux issus de la Génération Y (aujourd’hui âgés entre 15 ans et 35 ans) ont une préférence pour les régions rurales où le prix de l’immobilier est relativement moins élevé. Pour la Génération Z (moins de 15 ans), le choix en matière d’immobilier sera influencé par le vieillissement de la population et la disponibilité des terrains habitables.

Les appartements ont la cote

Selon le sondage de VERDE, la demande pour les appartements est en hausse et les chiffres indiquent que cette tendance ne s’estompera pas d’aussitôt. En effet, les appartements vendus à des prix compétitifs et les unités résidentielles privées sont les plus recherchés. En somme, le marché immobilier mauricien offre plusieurs opportunités d’investissement aux promoteurs. Un marché tout à fait exploitable. Il existe également une demande pour les logements destinés aux retraités ou aux étudiants. Il existe également une demande pour les immeubles, les bureaux ou les complexes commerciaux. Les complexes résidentiels haut de gamme qui proposent divers services et prestations incluant les villas sécurisées, les équipements sportifs sont aussi très recherchés.

Les appartements du Domaine des Alizées

Que nous réserve l’avenir ?

Le marché immobilier mauricien sera boosté par les Smart Cities. L’avenir s’annonce donc prometteur et les promoteurs sont positifs. Selon les participants au sondage de VERDE, le développement des complexes résidentiels modernes influencera positivement le marché. Toutefois, celui-ci devra s’adapter au vieillissement de la population dont les effets seront visibles dans les prochaines décennies. Pour ce qui est du marché immobilier actuel, certains facteurs peuvent assombrir le tableau. Les sondés font ici référence aux difficultés liées au financement bancaire, les incertitudes économiques, la baisse sur les retours d’investissements et la hausse des prix de vente.

Retrouvez l’interview de Venna P. Noonaram, Founding Partner de VERDE, sur defimedia.info

Add a Comment