L’économie mauricienne classée la plus performante d’Afrique

Les prévisionnistes sont optimistes sur la performance de l’économie mauricienne pour l’année 2017. Après une croissance de 3,7% en 2015, une performance de 4,0% est attendue en 2017. Ce progrès serait lié à une hausse de la demande intérieure et extérieure. Par ailleurs, dans la dernière édition du Global Competitiveness Report, l’économie mauricienne a été décrite comme étant la plus performante d’Afrique. Grâce à sa performance et ses progrès remarquables, le pays figure à la 46e place sur 140 pays en termes de compétitivité dans le monde.

economy

Selon les observateurs, l’économie mauricienne a été boostée en 2015 par la performance du secteur des technologies et celui de la finance. Ces derniers ont enregistré respectivement une hausse de 6,3% et 5,6%. En revanche, le secteur de la construction n’a pas pu suivre le rythme des autres secteurs bien plus performants.  Pour ce qui est du Produit intérieur brut (PIB), la croissance pourrait dépasser les 4% en 2017, selon les prévisions.

Interview du Dr Vishal Ragoobur

Economiste
Dr Vishal Ragoobar

Le Dr Vishal Ragoobur est un expert en économie très connue de la presse locale pour ses observations. Il s’est formé à l’Université de Nottingham en Angleterre où il a complété sa maîtrise et son doctorat en économie. Il a été économiste en chef au sein de l’institution patronale, la Mauritius Employers’ Federation (MEF). Le Dr Vishal Ragoobur a aussi occupé le poste de chercheur et de conférencier à l’Université de Lancaster en Angleterre. Il nous livre un diagnostic de l’économie mauricienne.

Evaco: Comment se porte l’économie mauricienne ? 

Dr Ragoobur : L’économie mauricienne se porte plutôt bien. Les indicateurs macroéconomiques sont favorables avec une croissance en progression, le chômage en baisse, un faible taux d’inflation et des finances publiques plus ou moins sous contrôle. Cela démontre une stabilité macroéconomique et une résilience assez remarquable face aux incertitudes sur le plan international. Les conditions macroéconomiques sont tout à fait réunies pour que les investisseurs investissent à l’île Maurice.

«Les investissements étrangers représentent une rentrée de fonds et contribuent positivement à la croissance et le développement économique»

Evaco : En quoi l’économie mauricienne est-elle attrayante pour les investisseurs étrangers ?

Dr Ragoobur : Outre sa stabilité macroéconomique, l’île Maurice est reconnue comme une juridiction sûre, performante et compétitive où prime la démocratie et l’état de droit. De plus, parmi d’autres facteurs qui rendent l’ile attrayante pour les investisseurs étrangers sont une économie ouverte sur l’extérieur, des institutions fiables, des infrastructures modernes, un environnement très favorable aux affaires, un faible taux d’imposition, un centre financier de renom dans la région et une main d’œuvre qualifiée.

Evaco : Quelles peuvent être les retombées positives d’une hausse des projets d’investissement étrangers à l’île Maurice ?

Dr Ragoobur : Les investissements étrangers représentent une rentrée de fonds et contribuent positivement à la croissance et le développement économique. Des projets d’investissement étrangers aident à la création d’emplois, la formation de la main d’œuvre et le développement des infrastructures. Ils peuvent aussi faciliter le transfert de technologies, de savoir-faire ou de connaissances techniques.

immobilier

Evaco : Quels sont les points forts du marché immobilier mauricien ?

Dr Ragoobur : Le marché mauricien est dynamique comprenant de nombreux opérateurs qui sont à la base des projets de développements immobiliers haut de gamme, d’envergure et de prestige. En effet, l’immobilier mauricien représente la principale destination des investissements directs étrangers à Maurice. Véritable moteur du secteur du bâtiment, l’immobilier contribue également à la stabilité financière et économique du pays.

Evaco : Quelles sont vos prévisions économiques pour les prochains mois ?

Dr Ragoobur : Sauf imprévu, l’économie mauricienne  réalisera une meilleure performance durant l’année 2017 comparée à l’année précédente. Le taux de croissance devrait se rapprocher des 4%. Les prévisions concernant les investissements privés et publiques sont favorables.  Les activités économiques dans les secteurs clés vont s’accroître davantage permettant plus de création d’emplois.

 

 

 

Add a Comment